Flash info

Aéroport de Kaboul: 12 militaires américains tués dans des attentats



Afghanistan - Deux explosions près de l'aéroport de Kaboul, ont fait au moins 20 morts ce jeudi 26 août, dont au moins 12 militaires américains tués. L’EI a revendiqué le double attentat suicide.
Attentats à l’ Aéroport de Kaboul: Près de 60 morts et 140 blessés selon les services de santé afghans

Une double explosion a eu lieu ce jeudi à l'aéroport de Kaboul, près d'une entrée, puis au niveau d'un hôtel. Un attentat décrit comme "complexe" par Washington. De nombreuses victimes sont à déplorer. Des responsables de la santé afghans évoquent 60 morts et au moins 140 blessés, mais ce bilan provisoire pourrait s'aggraver.

« Deux jihadistes considérés comme appartenant à l'EI se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des jihadistes de l'EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires », a précisé le général Kenneth McKenzie en précisant que 12 soldats américains avaient été tués et 15 blessés.

Le chef du commandement central américain en charge de l'Afghanistan, a prévenu que les États-Unis étaient prêts à mener des représailles contre le groupe État islamique en Afghanistan. «Si nous pouvons trouver qui est lié à cela, nous nous lancerons à leur poursuite », a déclaré le général McKenzie.

Le groupe Etat islamique a revendiqué dans la soirée l’attaque meurtrière, a rapporté le site spécialisé Site Intelligence. Dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq, l’EI se targue qu’un de ses combattants, se soit approché à moins de «cinq mètres de militaires américains» et qu’il ait déclenché sa ceinture explosive.

«Nous confirmons qu’un certain nombre de militaires ont été tués dans l’attentat complexe à l’aéroport de Kaboul», a indiqué dans l’après-midi le porte-parole de Pentagone John Kirby, précisant qu’«un certain nombre d’autres ont été blessés».

Selon l’agence américaine Associated Press, onze marines et un aide-soignant de la Navy auraient péri dans l’attaque perpétrée par deux kamikazes dotés de ceintures bourrées d’explosifs et par un tireur.

Dans un communiqué, le président français Emmanuel Macron exprime « ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanes, adresse son soutien aux blessés, et salue l'héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d'évacuation », avant de promettre que « la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l'action humanitaire et de protection des Afghans menacés ».





Photos inedites



Facebook

Interview