Flash info

LE « ROI » DE L’ORPAILLAGE CLANDESTIN DANS LA RÉGION ET TOUTE SA BANDE MIS AUX ARRÊTS PAR LA PJ



L’interpellation du KING de l’orpaillage clandestin s’est produit ce Samedi 24 Juillet 2021 aux environs de 15h selon nous source . En effet sa bande très armée a fait irruption dans une mine d'or dans le village de Babango-tanda et sans réfléchir fait feux sur tout ce qui bouge .
En patrouille dans les environs , l’équipage dirigé par le Commissaire Koné Adama de la Direction de la Police Criminelle (PJ) se rend immédiatement sur les lieux.


Y étant, avec l'aide de la population a pu interpellé le nommé G B S alias Sobani (un récidiviste notoire) qui ouvert le feu avec une kalashnikov sur (feu) Traoré Amidou (détenteur du site d'orpaillage) et fait plusieurs blessés par balles.


La suite de l'enquête a permi d'appréhender les autres membres du gang dont :
O M I  alias Chirac (récidiviste notoire), O M alias Yoro, K A , O A ,  T A  alias Gataire (recruteur de la bande armée) et le fameux O I dit le Roi c’est ce dernier qui finance les opérations.
O I dit le Roi est détenteur de plusieurs sites d'orpaillage dans la région du Boukani et du Gontougo. Sa technique, est de procéder par corruption des communautés villageoise pour s'approprier des mines d'or de manière illégale et frauduleuse .


Et malheur au villageois  lui opposera un refus, il emploie la terreur en éliminant ses adversaires ou détenteurs des dits sites pour s'accaparer de la mine.
C'est ainsi qu'il sollicita les services du nommé T A dit Gataire qui lui met à disposition une bande armée qui sema la terreur et la désolation ce Samedi soir dans le village de Babango-tanda dans le département de Tanda.


Il faut rappeler que cette bande armée de kalashnikov et de pistolet automatique a à son actif plusieurs braquages (coupeurs de route) et assassinats dans le Gontougo et le Boukani.
Cette action menée par les hommes de la PJ du Commissaire Koné fraîchement arrivé dans la région est un grand ouf de soulagement pour la population de la région .
C'est aussi le lieu d'interpeller la population à plus de collaboration avec les services de la police nationale pour un environnement sécurisé et apaisé.










Photos inedites



Facebook

Interview