Flash info

Un autre grave dérapage tribaliste de Marie-Odette Lorougnon : « Gbagbo a donné son parti aux Agni »



Elle a ensuite poursuivi son speech en invitant les populations locales à s’unir en ne formant qu’un dans le nouveau parti en cours de formation. « Si l’autre côté l’a trompé, nous ne voulons plus qu’il soit trompé, c’est pourquoi nous ne voulons plus de petits palabres, nous ne voulons plus de groupes à part le nouveau groupe qui va naître » a-t-elle déclaré.

Notons que quelques temps après son retour de Bruxelles où il a passé deux ans et demi après son acquittement à la cour pénale internationale CPI c’est-à-dire le lundi 9 aout 2021, l’ex-président Gbagbo au cours d'un comité central extraordinaire de ‘’son parti'', le FPI, au sein duquel une bataille pour le contrôle se poursuivait encore, a exhorté ses camarades à laisser ‘’l’enveloppe’’ à Pascal Affi N’Guessan.

A travers ce discours, l’enfant de Mama conviait ainsi ses camarades militants à abandonner le FPI aux mains d’Affi N’Guessan et songer à fonder un nouveau parti politique réunissant toutes les forces vives de la nation, favorable à la vision du mouvement en s’attribuant tout simplement un nouveau nom.

En effet, là où Pascal Affi N’Guessan s’attendait à mener un bras de fer notamment une bataille juridique avec son ancien mentor l’ex-président Gbagbo, grande fut sa surprise de même que celle de l’opinion publique de constater que le Woody se résout à lui laisser la force politique pour laquelle il a tant lutté et qui lui servait notamment de levier pour les défis auxquels il devrait toujours faire face, c’est toute une histoire qui le lie à ce parti qu’il laisse derrière lui pour ainsi recommencer et se projeter vers l’avenir.

Ces raisons, selon certains analystes auraient motivé Marie-Odette Lorougnon encore affectueusement appelée Model au sein de son parti, à demander aux différentes populations de ladite localité (en pays Agni), d’apaiser leurs cœurs, de s’unir et de fondre leur mouvement dans le nouveau parti qui verra très bientôt le jour.

Compte tenu des enjeux relatifs aux prochaines échéances, il paraît très important voire nécessaire d’interpeller nos différents acteurs politiques qui qu’ils soient, afin qu’ils donnent le bon exemple en prônant toujours des discours de paix et de vivre ensemble pour des élections présidentielles de 2025 plus apaisées et démocratiques.

Rappelons que Marie-Odette Lorougnon est coutumière des dérives tribales. En février 2021, elle avait déclaré : « Konan Bédié est assis sur le V Baoulé, il est assis sur Daoukro, on ne peut même pas y amener une candidature ». En 2016, elle s’en était violemment prise à ceux qu’elle considère comme des apatrides, soulevant une condamnation générale de certains leaders d’opinion. « L’heure est arrivée de sauver la Côte d’Ivoire. L’heure est arrivée de prendre la Côte d’Ivoire. L’heure est arrivée de mettre fin à la vie des apatrides. J’assume mes mots », avait-elle déclaré.

Djabiga Soro





Photos inedites



Facebook

Interview